Avec cette première recette, je voulais vous transmettre quelques idées de plat que l'on peut faire à partir de la nature. J'ai réalisé ces recettes avec des amies guides-natures. Autant vous dire tout de suite, qu'il vaut mieux éviter de se lancer dans la cuisine sauvage sans un sérieux savoir. Les plantes sont toxiques. C'est comme les champignons, toutes ne sont pas bonnes à manger. Ici ce ne sont que des plantes qui poussent dans nos jardins et qu'on estime souvent être des mauvaises herbes.

IMG_3236

Salade Sauvage avec sa sauce parfumée.

Laver, essorer et hacher finement les plantes suivantes: feuilles de pissenlit, feuilles de plantain, fleurs de lamier blanc, consoude, pâquerette (illustrées dans l'ordre). Si vous n'êtes pas habitués au goût amer du pissenlit, ajouter quelques feuilles de laitue à votre salade.

Pour la sauce, mélanger un yaourt, une cuillère à café de crème de sésame, une cuillère à soupe d'huile, un peu de sel et quelques feuilles hâchées de lierre terrestre ou d'armoise ou de menthe. Et voilà , c'est prêt.

IMG_3235

Les autres plats au menu ce jour: un boulghour d'été aux saveurs sauvages et un velouté de mouron blanc, consoude et épiaire.

IMG_3240 IMG_3250

Il me reste à vous parler de trois sites que je fréquente régulièrement où les auteurs cuisinent "sauvage". Je vous conseille vivement de les visiter.

Cuisine campagne

Cuisine sauvage

Les jardins de Pomone

Et pour la route, une dernière salade avec des fleurs de courgette, de capucine, de pensée.

clip_image001

Je reviens bientôt avec les autres idées de recette.